Les petits commerces en famille

Entreprise et économie

Les membres d’une famille ont la possibilité d’entreprendre des commerces ensemble. Cette association de plusieurs membres d’une même famille met en évidence des partenaires idéals. Toutefois, il est judicieux de faire attention à fixer toutes les règles importantes afin d’optimiser la gestion du commerce familiale. De manière générale, il faut veiller au respect d’une bonne capacité de réaction, bonne humeur, profils, services afin de proposer un commerce de qualité.De plus, les membres d’une famille peuvent également décider d’entreprendre selon une forme sociale en particulier. On peut prendre les exemples tels que SAS (Société par Action Simplifiée),SA (Société Anonyme), SARL…
En France, la SARL est une forme de société très répandue ayant pour objectif de restreindre la responsabilité des actionnaires.

Les avantages des commerces de famille

L’association de plusieurs membres au sein d’un même commerce présente différents avantages. En effet, dans un premier temps, il est indéniable que les petits commerces en familles s’articulent autour d’une bonne relation de confiance associée à une bonne connaissance des différents membres. Aussi, la SARL est statut avantageux pour les petits commerces de familles. Ainsi la SARL de famille connu sous le nom de Société à responsabilité Limitée est une caractéristique importante d’une société. Ainsi, elle présente des avantages mais aussi des inconvénients. En effet, ce statut donne accès à une fiscalité attrayante soumis à l’impôts des sociétés et relève de l’impôt sur le revenu, pour une durée maximale de cinq ans. Toutefois, il faut bien préciser que tous les associés doivent être membre la même famille c’est-à-dire tantôt aussi bien par des liens de sang que des liens d’alliances. La SARL permet de prendre une meilleure prise en charge des divers déficits. Elle permet aussi d’empêcher une éventuelle taxation des dividendes mais donne accès a une exonération de cession de part sociales.

Les inconvénients des commerces de famille

En revanche, les inconvénients sont de différentes natures. Dans second temps, il est important d’éviter les risques de rivalité, de laisser le coter affectif prend le dessus sur l’activité professionnelle. De ce fait, il est obligatoire de distinguer la vie professionnelle de la vie privée. Il n’est pas possible de déduire le montant de la rémunération associé au gérant, nécessite une stabilité vis à vis de l’actionnariat. Sans oublier, qu’il reste difficile d’intégrer de nouveaux actionnaires qui ne sont pas membre de la famille.

Quelques conseils sur les commerces de famille

Toutefois, dans le but d’instaurer un cadre serein face au commerce composé des membres d’une famille, il est intéressant tout d’abord de fixer les profils spécifiques désignant leurs différents pouvoirs mais aussi leurs attributions respectives pour chacun des membres de la famille tout en anticiper les conflits. Ensuite, il faut également établir une bonne communication et échanger sur tout les sujets en se réunissant régulièrement.

Written by Alain Lacom

Leregain communication | Zenoa magazine | http://www.abssice360.fr/